A Cauchy-à-la-Tour, les fascistes célèbrent chaque année Pétain l'antisémite.

Pétain et le statut des juifs : c'est le document qu'a révélé hier l'avocat et chasseur de nazis Serge Klarsfeld. Ce texte démontre que le chef de l'état français s'est impliqué personnellement, en modifiant le texte de sa main, dans l'élaboration de la loi durcissant le statut anti juif. Cette révélation n'est pas surprenante, elle fait de Pétain un antisémite parmi les antisémites.

Ainsi donc, les nostalgiques de Pétain, jeunes ou vieux, qui voient en lui celui qui a évité le pire "aux français", ne peuvent plus tenir cette position sans être considérés comme des négationnistes. Il en va donc ainsi de l'association de défense du Maréchal Pétain (ADMP), qui revendique plusieurs milliers de membres dont une cinquantaine célèbre chaque année une messe en latin en son honneur, dans sa maison natale de cauchy-à-la-tour.
En effet, dire comme l'ADMP que "Si Philippe Pétain fut glorieux en 14-18, il fut grand dans les années 40, où sacrifiant son prestige et sa tranquillité, après une vie bien remplie au service de la Patrie, il remit tout en question en acceptant de faire le don de sa personne à la France, pour atténuer son malheur", c'est faire négation de la vérité historique, notamment du génocide des juifs.

Mais Hubert Massol, président de l'ADMP, est négationniste, et est donc un fervent opposant de la loi Gayssot. Il compte sur les membres de son association pour "privilégier le travail en profondeur dans la population et jusque dans les écoles. (...) actualiser notre discours et (...) moderniser notre action. Sans prosélytisme, sans sectarisme, mais fidèles à l’Histoire, il convient d’exposer les faits dans leur vérité, sans concession, car les faits sont têtus."

http://www.actionantifasciste.fr/ressources/2.gif

 

Les faits sont têtus en effet : les fascistes d'aujourd'hui sont dans la ligne de ceux d'hier, une ligne revue, modernisée dans la forme, mais pas dans le fond. L'ADMP, dans la logique de la bourgeoisie la plus réactionnaire, considère que ce sont les grands hommes qui font l'histoire. L'ADMP célèbre la Terre des Morts. Le fascisme est toujours la proposition d'un ordre nouveau, barbare et criminel, mis au service de la bourgeoisie impérialiste.

On pourrait se dire que ce genre de position négationniste disparaitra avec les derniers témoins de cette période du 20ème siècle. Malheureusement, il n'en sera rien. En effet, l'ADMP attire de plus en plus de jeunes gens. C'est peut être parce que les célébrations de Cauchy-à-la-Tour se déroulent dans un lieu privé et entre parisiens, que les habitantEs du village ne montrent aucune hostilité. C'est peut être aussi parce que la municipalité P"c"F se veut rassurante et, en bonne soce-dem, reste neutre en jouant la carte du respect des lois républicaines, en l'absence de trouble à l'ordre public.

Il est de notre devoir d'antifascistes de défendre la mémoire du prolétariat du bassin minier qui s'est dressé massivement contre le fascisme, notamment durant la seconde guerre mondiale. Il est également de notre devoir de nous préparer à une nouvelle guerre contre le fascisme. Le front populaire antifasciste, dont les groupes autonomes de l'AA sont les embryons, est seul à même de faire face à la barbarie.