Contre Marine Le Pen et le débat fasciste à propos du Halal

Publié le par Action Antifasciste Artois: Bassin minier en force

Marine Le Pen, candidate du FN aux présidentielles de 2012 a récemment développé un argumentaire à propos du Halal. Elle affirme la nécessité pour le FN de réglementer l'abattage rituel des animaux dans les abattoirs. Marine Le Pen pratique ici la "métapolitique" à la mode De Benoist, en abordant un thème de société sous un angle politique. En clair, Le Pen utilise la souffrance des animaux pour sa campagne. 

 

Dans une allocution vidéo diffusée sur youtube, Marine Le Pen apparaît très énergique, posant devant un fond sur lequel on peut lire "la voix du peuple, l'esprit de la france". Marine Le Pen développe un argumentaire dans lequel les animaux sont un prétexte. Elle prétend les défendre, mais en réalité, ce thème lui permet de se prétendre cohérente, au contraire de ses concurrents UMP et PS, qui seraient des girouettes.

 

La réalité, c'est qu'aucun des candidats à l'election présidentielle se soucie des animaux. Aucun des candidats, dont évidemment Marine Le Pen, parle des innocents et de la nécessité de les libérer! Marine Le Pen, en tant que fasciste, utilise la compassion des masses pour les animaux afin de nous diviser.

Highland-cow.jpg

POUR MARINE LE PEN, LA VOIX DU PEUPLE, C'EST LE RACISME.

 

L'axe principal de l'intervention de Marine Le Pen est le racisme. Elle sous-entend que les abatoirs respectant le rite musulman nègligent les règles d'hygiène et font courir des risques sur la santé des consommateurs. Selon elle, les musulmans (donc les personnes arabes dans l'imaginaire collectif en france) empoisonnent les français à leur insu.

Un ennemi intérieur tenterait de détruire la souche française. Cet aspect est typiquement fasciste. La proposition du FN tient dans l'étiquetage obligatoire de la viande halal, pour protéger le mangeur bien français contre "l'autre". Le FN fait ici oeuvre de division entre les gens, les classe chacun selon leur origine ethnique, et accuse les uns de vouloir nuire aux autres.

 

POUR MARINE LE PEN, L'ESPRIT DE LA FRANCE, C'EST LE MEURTRE DES ANIMAUX.

 

mouton-et-agneau-blanc-et-noir.jpgMarine Le Pen rappelle sa proximité avec Brigitte Bardot, érigée en autorité de la protection animale. Selon elle, la mise à mort des animaux sans étourdissement préalable doit être interdite. Elle prône l’étourdissement préalable des bêtes abattues qui permettrait de leur éviter une agonie barbare. 

L'abattage "traditionnel", tel qu'on le pratique quand on n'est pas musulman, n'est donc pas barbare selon Marine Le Pen.

 

Evidemment, nous autres antifascistes vegan straight edge nous opposons à cette vision des choses, car il s'agit d'un mensonge. Toutes les mises à mort d'animaux, d'innocents, sont des actes de cruauté, de violence barbare. 

C'est ce que nous rappelle avec clarté Charles Patterson dans son livre Un éternel Treblinka, dans un paragraphe intitulé "Rampe/entonnoir/tube/boyau", dont voici un extrait :

Dans les centres d'abattage, la dernière portion du passage qui mène les victimes à leur mort est appelée indistinctement "chute", "entonnoir", "tube" ou "allée de la mort". (...) Chaque jour, des "pousseurs de vaches précipitent trois mille sept cent têtes de bétail dans une chute qui alimente la chaîne en matériau brut". Dès que l'animal a posé un sabot sur la rampe, son destin est scellé. Quand il ressort de la rampe et se retrouve dans l'usine, il est immédiatement "zappé" par un pistolet pneumatique qui lui envoie une balle jaune dans le crâne". Après, il "tombe à genoux, les yeux vitreux", un ouvrier accroche un de ses sabots arrière à une chaîne, une poulie soulève alors "la bête comateuse" de la plate-forme et elle se débat, la tête en bas, balancée au dessus de la salle d'abattage où "des hommes couverts de sang attendent avec de longs couteaux de couper la gorge de l'animal et de lui  trancher la veine jugulaire".

 

NOUS, ANTIFASCISTES AUTONOMES SOMMES COHERENTS.

 

cochon-corse.jpgMarine Le Pen évoque la laïcité, qui est un mensonge de la république bourgeoise. Pour Le Pen, au nom de laïcité, il faut encadrer le Halal, car il intègrerait une taxe au culte musulman, ce qui serait incompatible avec les valeurs de la république. Nous ne sommes pas dupes! Les communes participent en france à l'entretien des bâtiments religieux catholiques, et dans certaines régions comme l'alsace, les impôts payés par les habitantEs de la france servent à payer des salaires aux curés. Comme le disait Kery James "on parlera laïcité pendant les vacances de Pâques!

En vérité, Marine Le Pen est pour une france blanche, catholique et dirigée par la bourgeoisie nationale. L'hommage du FN à Jeanne d'Arc nous le rappelle chaque année.

Marine Le Pen a des convictions religieuses, ou tout au moins considère que la religion doit avoir un rôle politique, un rôle de direction de l'état français.

 

Nous savons que la religion est un facteur de division au sein du prolétariat. C'est ce qui intéresse Marine Le Pen en tant que fasciste. La volonté des fascistes, c'est que les prolétaires se créent des oppositions entre eux, selon une appartenance religieuse qui serait déterminée par leur origine ethnique : les arabes de france seront musulmans et mangeront halal, les européens de france seront chrétiens et mangeront "tradi". Chacun aura sa bourgeoisie comme guide.

Nous refusons de tomber dans ce piège, c'est pourquoi nous refusons de donner une valeur politique à la religion.

 

Mais surtout, nous voulons libérer tous les êtres vivants, voilà le sens de notre antifascisme! Pour celà, nous pratiquons et mettons en avant un mode de vie qui exclut toute souffrance animale. Nous considérons que le débat sur l'abattage rituel est une supercherie fasciste, et nous prônons la seule attitude authentiquement respectueuse des animaux : le veganisme.

 

Be antifa, go vegan!

 

Publié dans Antifascisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article