L'Action Antifasciste Artois n'existe plus

Publié le par Action Antifasciste Artois: Bassin minier en force

Dans un article récent, nous avons expliqué qu'il ne faut pas faire de compromis avec ce qui nous tue. Cette position est la fin d'un chemin pour notre groupe tel qu'il est aujourd'hui.

L'Action Antifasciste Artois n'existe plus.

 

Quand nous avons commencé à publier sur ce blog, nous avons mis en avant la culture de résistance, la culture des ouvrierEs du bassin minier face au capitalisme et au fascisme. 

 

Mais les contradictions sont partout où il y a la vie. 

 

Les habitantEs du bassin minier portent aussi en eux des valeurs qui permettent au fascisme de s'étendre, de peser. En étudiant cet aspect, nous avons compris que le patriarcat et le mépris du vivant sont, au même titre que le racisme, parmi les voies qui permettent aux fascistes de mobiliser les masses. Nous nous sommes exprimés à propos de l'alcool, des traditions bourgeoises, de la drogue, notamment.

 

En étant sensibles aux évènements du quotidien de nos frères et soeurs de classe, nous avons pu cibler le capitalisme qui dégrade les conditions de vie, qui détruit les écosystèmes. En procédant à la destruction froide et industrielle de multiples formes de vie, le capitalisme écocidaire apparît comme une manifestation fasciste, il est un ennemi évident.

Nous nous sommes exprimés à plusieurs reprises à propos des animaux, de leurs conditions de vie dans le capitalisme et des assassinats qu'ils subissent.

 

Comme nous le disions dans notre présentation : "Dans ce qu'il convient d'appeler "la guerre du tous contre tous", nous accordons une importance centrale au sort réservé aux êtres vivants non-humains, à la nature. Nous pensons qu'il convient d'adopter un mode de vie "positivement positif", de rester "vrai", afin de lutter contre le fascisme, et de permettre  l'entr'aide et  le développement des pensées et actes progressistes."

 

La culture vegan straight edge est aujourd'hui encore plus au coeur de ce que nous sommes, elle est un élément central de notre pratique antifasciste. Pour vivre pleinement notre culture, notre groupe doit évoluer. Nous ne pouvons pas continuer l'aaartois.

 

Nous assumons ce que nous sommes.

Nous sommes vean.

 

Publié dans Antifascisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article