aaartois - un groupe autonome de l'action antifasciste

http://www.actionantifasciste.fr/ressources/avatar75.jpg

 

Ce blog est rédigé par des antifascistes du "Bassin minier" du Pas de Calais. Nous aspirons à la révolution sociale. Nous portons en nous les cicatrices de notre génération, qui connait la crise économique et les trahisons politiques. Nous sommes des hommes et des femmes de notre époque, nous portons les valeurs de notre région, métissée et populaire.

Au quotidien, on sent, en vivant ici, la forte "tradition ouvrière", la culture du travail : le sens de l'effort qui veut que plus ton travail est rude, plus tu es valeureux, mais aussi la solidarité, une certaine conscience de classe, et la dignité.

Pourtant nos conditions de vie sont mauvaises, nous ne sommes pas respectés, ceLLEux qui ont un travail souffrent, ceLLEux qui n'en n'ont pas survivent difficilement. La machine tourne contre nous.

Le métissage est une réalité historique. Personne n'est "enraciné" dans le bassin minier et toutes les familles comptent des mariages "mixtes" comme disent les sociologues... Le peuplement de la région est le fruit de flux successifs de migrantEs.

Pourtant le racisme est de plus en plus important, de plus en plus violent. Mais c'est bien ceux qui nous empêchent de vivre qui nous poussent à "retourner à nos racines", à haïr les "autres" : "ché bicots, ché nég', ché polaks". C'est bien les riches qui profitent de notre division et nous poussent à nous opposer.

"C'était mieux avant" selon les anciens...
Le manque de perspectives est généralisé, mais pour l'Action Antifasciste Artois, pas de nostalgie ! Il faut que nous connaissions notre passé, que nous mettions en avant notre culture, nous meritons une vie de luxe, car toutes les richesses produites sont le fruit de notre travail !

   

Nous sommes un groupe avec un ancrage essentiellement local : le bassin minier du Pas-de-Calais. Nous ne sommes évidemment pas le seul groupe antifa du secteur, nous n'avons pas la prétention de représenter les autres groupes. Ce blog n'est ainsi que l'expression des antifa que nous sommes.


http://actionantifasciste.fr/wp-content/themes/ElegantNews/images/socialicons/d.png

 

Nous constatons le développement de groupes fascistes, tels que des bandes de jeunes Néo-nazis, qui agressent et profanent, et de vieux nostalgiques de Pétain qui honorent et prient. Nous voyons progresser, scrutin après scrutin, les scores électoraux du FN dans la région, nous avons vu s'installer les "identitaires" de la Vlaams huis et de Opstaan...

Mais nous sommes également témoins de l'essort discret des comportements propices au fascisme, dans notre entourage : les attitudes violentes envers les femmes et les personnes homosexuelles, les préjugés et comportements racistes, la concurrence assassine entre les gens dans le quartier, au travail ou à l'école, se multiplient. La crise du capitalisme accentue cet état de faits.

http://actionantifasciste.fr/wp-content/themes/ElegantNews/images/socialicons/f.png

Dans ce qu'il convient d'appeler "la guerre du tous contre tous", nous accordons une importance centrale au sort réservé aux êtres vivants non-humains, à la nature. Nous pensons qu'il convient d'adopter un mode de vie "positivement positif", de rester "vrai", afin de lutter contre le fascisme, et de permettre  l'entr'aide et  le développement des pensées et actes progressistes.

http://actionantifasciste.fr/wp-content/themes/ElegantNews/images/socialicons/e.png

Nous sommes un groupe autonome de l'action antifasciste, nous travaillons notamment à la rédaction du journal collectif actionantifasciste.fr, car nous nous reconnaissons dans les 4 points de la « charte », ainsi que dans le style de travail que pratiquent ces antifascistes.



 

Présentation

  

Voici une présentation de notre réseau. Elle n’est pas figée, elle n’est sans doute pas parfaite, mais elle reflète notre approche et notre identité, et est donc une bonne introduction pour comprendre qui nous sommes et ce que nous faisons.

Nous sommes un réseau de groupes antifascistes autonomes, qui travaillons soit localement, soit dans un domaine précis.

Nous nous considérons comme un réseau antifasciste parmi d’autres, mais nous avons une approche spécifique qui fait que nous nous sommes regroupéEs de manière affinitaire. Voici les principaux points qui nous tiennent à cœur :

1. La considération que le fascisme n’est pas une « gangrène », un phénomène causé par des petits groupes de gens aux idées d’extrême-droite, qu’il suffirait de « neutraliser ». Le fascisme est une tendance inévitable du capitalisme en crise, il est poussé par la haute bourgeoisie, les marchands d’armes, le capital financier.

2. La compréhension de l’importance de la culture et de la morale. Les fascistes se développent sur le terreau de la crise et proposent une «culture» ainsi qu’une «morale.» Nous pensons qu’il faut leur opposer les nôtres, progressistes. C’est un trait d’union entre touTEs les progressistes et c’est là-dessus que doit se fonder l’unité antifasciste.

3. Qu’est-ce qu’être progressiste aujourd’hui ? Nous pensons déjà que c’est comprendre la grande importance du combat contre le sexisme. Le fascisme ce n’est pas simplement des « idées » mais une idéologie faisant vivre un « mouvement », et le patriarcat en est une composante très importante. De la même manière, il faut assumer l’écologie contre la destruction capitaliste du monde, et soutenir les remises en cause de la condition animale sur notre planète.

4. Il s’agit également de comprendre la force des préjugés racistes et antisémites, des délires sur le « clash des civilisations ». Le fascisme se présente souvent sous la forme de l’ethno-différentialisme, il faut savoir comprendre et combattre ce phénomène.

Si nous avons donné naissance en 2008 à l’Action Antifasciste en tant que réseau, c’est justement pour travailler dans cette perspective. Le choix du nom Action Antifasciste vient de l’expérience allemande (dans les années 1930 et dans les années 1990).

Cette expérience s’est justement développée sur la base de la compréhension du rapport entre fascisme et crise capitaliste (dans les années 1930), de l’idéologie de la triple oppression, c’est-à-dire le racisme, le sexisme et le capitalisme (dans les années 1990), et de l’importance de la question animale avec l’ajout du drapeau vert aux drapeaux rouge et noir (durant les années 2000).

Nous engageons les personnes et groupes antifascistes à participer à notre réseau, sur la base de ces valeurs, de manière autonome mais dans la perspective du front antifasciste pour la défense des valeurs progressistes.

Pour l’offensive sociale, métissée et populaire !
Vive l’Action Antifasciste !

 



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :